Santé : quels sont les symptômes par lesquels elle se manifeste ?

La sclérose en plaques est une maladie dévastatrice qui a longtemps été d'origine inconnue. On a par la suite découvert que c'est une maladie auto-immune, soit une maladie par laquelle le système immunitaire déclenche une réaction inflammatoire caractérisée envers ses propres antigènes.

Elle touche principalement le système nerveux central, notamment les nerfs optiques (responsables de la transmission de la vision) et la moelle épinière.

Suite à la dégénérescence des nerfs, on a un large éventail de signes cliniques et des symptômes, notamment :

  • Un syndrome pyramidal : détecté par une fatigabilité, une exagération des réflexes osteotendineux des membres inférieurs et un signe de Babinski bilatéral.
  • Une névrite optique, qui est le signe le plus caractéristique, accompagné d'un scotome centrale et d'une dyschromatopsie ( trouble de la vision des couleurs) et d'une diplopie.
  • Des troubles divers : sensitifs, moteurs, un syndrome cérébelleux, un syndrome vestibulaire, des troubles sphinctériens, une asthénie, une paralysie faciale, une hyperacousie etc.

En quoi consiste le traitement ?

Sur notre blog de santé : http://histoire2maladie.fr, vous trouverez davantage d'informations sur cette maladie et plein d'autres.

Le traitement varie en fonction de la forme clinique et de l'évolution. Il s'agit généralement d'immunosuppresseurs (corticothérapie) ou d'immunothérapie par le biais d'interféron ß.